25/11/2008

Le fabuleux destin des Flip Flop de Julie Church

ElephantsFlipFlop

© laurence latour

 

Le fabuleux destin des Flip Flop de Julie Church

 

Via Eco-Sys, Stéphane soutient un magnifique projet au Kenya,
un projet initié en 1997 par Julie Church,
une biologiste de la Réserve Nationale Marine de Kiunga.

L’idée, c’est ramasser les « Flip Flop »
c’est à dire les tongues, les tatanes
ou comme on dit en belge : les « slashs »
échouées sur la plage après des heures de flottaison
depuis le Japon, l’Indonésie et la Malaisie
pour les recycler et en faire des sculptures,
des bijoux, des jouets, etc.

 

FlipFlop

© laurence latour


Les Flip Flop sont collectées, décollées, recollées
compactées, décortiquées selon les pointillés
et sculptées pour devenir des éléphants, des rhinocéros,
des colliers, des coléoptères, des hélicoptères et j'en passe.

 

Ce projet prodigieux fait d’une pierre quatre coups:

- il permet de nettoyer les plages
- les tortues peuvent pondre leurs oeufs dans le sable
et les petits rejoindront la mer sans slalomer entre les tongues
- il donne du travail aux populations locales
- et du plaisir à l’acheteur pour toutes les raisons
que je viens de citer

 

Recyclage

recyclage des flip flop

 

 

Coliers

collier de flip flop

 

 

Le projet de Julie Church est finaliste
du BBC World Challenge

uniquEco3

cliquez ici pour voir la vidéo

 

 

 

Si vous avez l'envie de vous procurer ces produits "à tonguer par terre" ils seront en ligne sur le site d'Eco-Sys dès janvier :

www.eco6boutique.com

 

Si vous êtes trop impatient pour attendre janvier
faites-le savoir à cette adresse:
info@ecosysfun.com

Eco-Sys vous enverra des photos des produits en stock

10:13 Écrit par Laurence Latour | Lien permanent | Commentaires (0)