05/12/2008

Chez Lumumba

 

 

 

IMG_9511_blog

 

VISITE CHEZ LUMUMBA
l'assistant de Mary

 

Lumumba assiste Mary
qui s’occupe de la protection des guépards
dans la région de Salama.
Il est chargé des relations
avec les communautés locales.
C’est lui qui parlemente
avec les fermiers qui remarquent
la présence d’un guépard
près de leur bétail.
Il les écoute,
il leur pose des questions
pour cerner leurs soucis
et leurs appréhensions
pour tenter de trouver
un modus vivendi
entre les félins
et les fermiers.


Stéphane lui explique son envie
de survoler la région avec son ballon.
Ils parlent du temps et du souffle des vents.
Lumumba pose des questions techniques
à Stéphane, il lui demande
ce qu'il se passe s'il cesse de pédaler
et Stéphane répond que dans ce cas,
le ballon redescend au sol.
Lumumba lui demande en souriant
s'il a déjà vu un lion de tout près
et poursuit en racontant
sa première rencontre avec les guépards
en compagnie de Mary.

 


 

IMG_9369_blog

La ferme de Lumumba

 

 

IMG_9350_blog

 

une des rares choses qu'on fait partout pareil :
pendre le linge

 

 

 

 

 

IMG_9406_blog

La femme de Lumumba, son plus petit garçon et le fauve

 

 

 

 

 

IMG_9375_blog

 

Quand Lumumba nous montre ses terres
on comprend toute l'importance que sa ferme représente pour lui.
Il veut en faire un projet démonstratif
pour montrer l'exemple, dit-il,
montrer un chemin, une solution durable.

Il aimerait agrandir,
cultiver encore plus de terres
acheter une vache supplémentaire
et délimiter son champ avec une clôture solaire

 

 

 

IMG_9436_blog

 

Mary et Lumumba nous montrent
les cages avec lesquelles ils capturent les guépards
pour leur placer des colliers émetteurs
et repérer leurs mouvements

 


 

 

IMG_9411_blog

 

Mary et la femme de Lumumba


 

 

 

 

IMG_9426_blog

 

le fils aîné de Lumumba

 

 

 

 

 

 

IMG_9550_blog

Devant la ferme

 

 

 

 

 

 

IMG_9387_blog

calin kenyan

 

 

 

 

IMG_9415_blog

 

cache cache (suite)

21:32 Écrit par Laurence Latour | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.